Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 20:17

 

 

     A

 

  Ces dernières semaines, l'actualité de notre Association a été très riche et nous n'avons pas encore évoqué le vide-bibliothèque organisé par l'APE du Collège Damira Asperti; c'était à la salle des fêtes de Saint-Sylvestre le dimanche 27 novembre.

 

   B       C

 

    F        E  

 

                      D

 

  Des stands très bien achalandés et beaucoup de visiteurs et acheteurs tout au long de cette journée; dans l'après-midi, à la demande de l'Association "Lire et Dire 47", Maria a animé un atelier de peinture à la cuve, très apprécié des jeunes et des adultes!

 

             Ass. Lire et Dire 47


   Un peu d'histoire:

La marbrure puise ses origines au Japon. dès le IXème siècle, on mentionne l'utilisation des Suminagashi: papiers décorés à l'aide d'encres déposées sur l'eau; ils servaient de support à la calligraphie, aux poèmes et par la suite aux documents officiels.

 D'Asie, la marbrure sur papier passe par la Turquie, où elle prend une nouvelle ampleur. Les couleurs apparaissent. Elles sont encore pâles mais variées. A la différence des Suminagashi, les encres ne sont plus jetées sur de l'eau claire mais sur une eau épaissie avec de la gomme adragante.

 La marbrure reprend sa route vers l'Occident au XVIIe xiècle. Elle arrive en Italie puis en France, Allemagne, Angleterre et grâce aux nombreux échanges commerciaux voyage dans toute l'Europe. 

 Depuis cette époque, papier marbré et reliure sont associés.

   En France, au 17ème  siècle Mace RUETTE, le relieur du roi Louis XIII, qui développa cette méthode pour obtenir du papier qui ressemble au marbre. C'est pour cette raison que ce papier est connu sous le nom de papier marbré. 

Dans les siècles qui suivirent son invention, cette technique de décoration du papier devint très populaire en Europe : du 17ème au début de notre siècle cette technique était considérée comme un art complémentaire à la reliure.

   (Source: Internet)

 Pour en savoir plus sur cette technique, vous pouvez suivre ce lien:

                              papier à la cuve

 

    H        I

 

  Petit résumé en images: sur une base de colle à papier peint, on projette des goutelettes de peinture à l'huile diluée au white spirit puis on étire les gouttelettes avec un peigne ou un bâtonnet, dans le sens horizontal puis verticalement.

 

            J

 

  On applique la feuille rapidement, le papier absorbe la peinture. Il ne reste plus qu'à la retirer de la cuve en la passant sur le rebord.

 

  K    L

 

   M       N

 

  Après séchage, on peut l'utiliser comme pages de garde des beaux livres reliés ou pour emballer un cadeau, fabriquer ses enveloppes, son papier à lettres, des cartes de voeux!...

  Et pour terminer, un petit rappel à l'intention des amateurs d'art et d'histoire:

Soirée Histoire

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de echoppe.ethique.over-blog.com
  • : Notre boutique est ouverte en hiver (du 1er octobre à fin avril) le mercredi et le dimanche de 14h30 à 17h30 et en mai, juin et septembre de 15h à 18h (en juillet et en août, mêmes jours de 16h à 19h, avec de nombreuses ouvertures "surprise"!!!). Pour toute question, n'hésitez pas à nous joindre en cliquant sur contact, juste au-dessous de ce paragraphe!
  • Contact

Recherche